L'info chaque jour: Votre email ici

Ma Photo

Visiteurs depuis 2007

Pub

Pub

« Vol-V Solar : Le vol des oiseaux dans le brouillard solaire | Accueil | Les modules Suntech monocristallins série Wd certifiés avec le système TUILE PV® d’Integrasol »

27 novembre 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341bfe5d53ef017c34022be6970b

Voici les sites qui parlent de Edito : Le solaire compétitif, une vérité qui dérange ! :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Lionel

Imaginez tout ce qu'on aurait pu faire avec les 8,5 milliards d'euro de l'EPR de Flamanville ! Une filière PV française compétitive par exemple, des milliers de kW installés en France, des milliers d'emploi durable, une recherche (sur les ENR, le stockage, ...) qui aurait pu faire de la France un leader mondial dans un vrai secteur d'avenir ... Oups, excusez, je rêvais encore d'un autre monde !
Heureusement le citoyen ne se laissera pas faire et petit à petit grâce à l'auto-consommation (fini les stupidités d'intégration et autres contraintes absurdes), il fera plier le géant aux pieds d'argile.

CHRISTIAN GERARD

Bonjour,

La moyenne d'insolation sur le territoire français est de 2200 heures, il faut donc touver une énergie en production d'appoint pendant 6500 heures. Car au sens physique de l'électricité le PV n'a aucune puissance garantie ni disponible. Il faut installer en plus des turbines à gaz ou à fioul au rapport de 1 pour 1 pour assurer la sureté, la sécurité et la qualité du courant sans compter la modification du réseau de distribution pour éviter les surtensions. Le vrai coût du PV est à ce prix et n'a jamais été calculé. D"ailleurs la production d'électricité à partir du gaz de schiste est la mieux adaptée au PV au contraire du nucléaire, c'est pourquoi les pétroliers aiment bien les cellules photovoltaiques car elles leur permettraientt de vendre plus d'énergie fossile en France avec pour conséquence principale une augmentation du CO2 rejeté.
Il n'y pas que des pavillons sur notre territoire, il existe encore des industries et des services qui ont besoin de beaucoup de puissance.
Christian gerard

BEN SEDRINE Besma

Faites circuler l'information : le samedi 9 mars 2013 réaction en chaîne humaine, rassemblement à Paris autour des Instances dirigeantes de ce pays qui organisent un débat entre nucléocrates autour de la transition énergétique : un écran de fumée pour occulter la politique du fait accompli, avec Atomic Anne aux commandes, la conclusion sera encore : le nucléaire est une filière d'avenir.
Ci-dessous le code à joindre à vos mails, la transition énergétique c'est nous sur le terrain qui la faisons et pas dans les coulisses d'un pouvoir opaque et radioactif.
Code : title="Chaîne humaine pour sortir du nucléaire le 9 mars 2013 à Paris"> border="0" width="400" height="70">
A bientôt
BEN SEDRINE Besma

JEAN-MARC ROBIN

Dans le cadre du programme Entelligent Energy Europe, à la page http://www.pvparity.eu/results/pv-competitiveness/ vos lecteurs trouveront une analyse générale du marché Européen sur la parité réseau ainsi qu'un outil pour faire leur propres évaluations
D'une façon générale et à contrario de votre enthousiasme prospectif (2013 ?), l'analyse est que la parité réseau est en France et suivant les marchés encore pas tout à fait actuelle (particulièrement pour le résidentiel).
A tout bien regarder on est même à la traîne de pratiquement toute l'Europe. Le choix de l'atome s'avère être l'équivalent des sacs d'éponges dans l'histoire des 2 mulets. La fin de l'histoire (effectivement imminente) montrera bien que les sacs de sel(icium) était finalement le meilleur choix. Cordialement JMRobin

JEAN-MARC ROBIN

"2006, des chercheurs experts ès PV". Ben voyons, comme c'est commode.
Relisez vos édito., vous auriez pu sans peine y trouver du beaucoup plus frais et moins anonyme : 22 Août 2012 à l'INES - Jean Therme (CEA): " Le solaire ne sera à maturité qu'en 2030 ".
Une analyse (en forme de porte voix car d'une telle bêtise, que ce serait une injustice à lui faire que de la lui attribuer) qui d'ailleurs fait une très bonne mise en perspective de la filière nucléaire qui elle est déjà à maturité.
Avec le recul on voit que M. Proglio aurait peut-être du s'inquiéter de la définition du mot "maturité ".
Cordialement
JMRobin

F.Lebrun

Bravo!
Enfin la liberté!
Achetons tous quelques modules, batteries, chargeurs, onduleurs , frigos a+++ et coupons le cordon qui nous lie aux oligonucleopoles.
Adieudf !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Pub

Pub